dimanche 10 avril 2016

Berner quelqu'un / mentir à quelqu'un

BERNER

Définition du TLFI Au fig. Harceler quelqu'un de plaisanteries; se moquer de lui en lui faisant croire ce qui n'est pas, le tourner en ridicule. Un vieillard amoureux berné par une jeune femme rusée (R. DUMESNILHist. illustrée du théâtre lyrique, 1953, p. 126). Synon. bafouer, jouer, leurrer, railler, ridiculiser .

MENTIR

Définition du TLFI : Affirmer, dire pour vrai ce qu'on sait être faux, nier quelque chose de vrai. Synon.tromper, raconter des histoires* (fam.)

Germaine avait le génie du mensonge. Le mensonge lui servait de rêve et de revanche. Elle mentait à tout propos, pour se vanter, pour se disculper, pour rabaisser une autre femme; elle mentait surtout pour le plaisir de mentir. D'instinct, Gilbert haïssait le mensonge; entre son amie et lui, des scènes violentes éclatèrent. S'il la surprenait à mentir, si, après une discussion acharnée, il lui prouvait qu'elle avait menti, elle riait, le regardait d'un œil amusé...
ARLAND, Ordre, 1929, p. 176.

Libellés : ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil