jeudi 9 février 2012

Froidure

A. Voici une citation d'un grand écrivain, qui vous permettra de comprendre le mot du titre :


" Dans ces montagnes (...) il s'élève le soir un petit vent frais (...) ce vent, qui vient de passer sur ces hautes chaînes de montagnes couvertes de neige onze mois de l'année, emporte une partie de leur froidure."
STENDHALMém. touriste, t. 2, 1838, p. 178. (TLFI)




B. On peut aussi écouter et lire les messages de la campagne radio de l'INPES  (institut national de prévention et d'éducation pour la santé)




C. On peut aussi admirer, lire, et sourire à ce beau dessin de "contact BD" intitulé : "scène d'amour, l'hiver" (merci à lui de me permettre de reproduire son dessin ici).







































Un peu de vocabulaire :
l'incarnation d'un idéal : une femme bien vivante qui représente son idéal féminin

Ne pas quitter quelqu'un des yeux : avoir tout le temps le yeux fixés sur cette personne.

Se croiser, croiser quelqu'un : le moment (plus ou moins long) où deux personnes qui vont dans des directions opposées, s'approchent, se rencontrent peu de temps, puis continuent leur chemin.

Hausser les épaules : monter et baisser les épaules (gallic shrug)

Poursuivre son chemin : continuer son chemin (sa route)

Un bonnet : ce que l'on met sur la tête quand il fait froid.

Un air peu inspiré : je pense que vous pouvez imaginer l'air (et le look) de ce pauvre homme amoureux avec son bonnet, hmm ?

Libellés : , , , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil